SAVOURER

Mon pêché mignon : le halloumi

Mais qu’est-ce que c’est que ça ? Une nouvelle friandise exotique ? Un chocolat avec une appellation biscornue ? Une pratique sportive d’ailleurs ? Eh bien non. C’est un fromage.

Ce n’est finalement pas si révolutionnaire. Mais pour moi, oui. Je n’aime pas le fromage. Je n’ai jamais aimé (sacrilège, étant en France !). A part le cheddar bien de chez moi, aucun fromage ne me plait. Il n’y a rien à faire.

C’est du coup un peu compliqué, étant végétarienne, de trouver des mets savoureux et surtout du choix, car on va volontiers me proposer une salade de chèvre chaud en guise de plat veggie… FAIL.

Jusqu’à ce que je trouve le halloumi. C’est un fromage chypriote à base d’un mélange de lait de brebis et de chèvre. Il a un goût se situant un peu entre la mozzarella fumée et la scamorza (qui est aussi une de mes exceptions, les Italiens sont forts). Il a la particularité d’être très concentré en protéines, donc on fait d’une pierre deux coups : je savoure un truc qui me plaît, et je rassure ma mère qui me harcèle pour inclure ces satanées protéines dans mon alimentation. Il est riche en calcium aussi, peut se conserver très longtemps et, gros bonus, c’est HYPER facile à cuisiner.

Comment ça se déguste : je le préfère en salade, en l’ayant coupé en tranches au préalable et en les ayant fait griller pendant quelques minutes de chaque côté (sans matière grasse). Ma combinaison préférée pour l’été : salade verte, tomates cerises, melon, pignons de pin grillés et halloumi grillé – rien que de vous l’écrire, je salive ! Mais, étant très salé, il se combine très bien à tout et relève tous types de plats.

J’ai initié Barbara au halloumi il y a quelques temps et depuis, nous acheminons régulièrement des quantités indécentes de halloumi depuis Marks & Spencers lorsque l’une d’entre nous est de passage à Paris. Parce que le seul bémol pour l’instant, c’est qu’on ne le trouve pas sur Bordeaux. Il fut un temps où une petite épicerie libanaise dans le centre historique le faisait mais, effrayés je crois par les passages beaucoup trop insistants de Barbara et moi-même, ils ont arrêté. Si vous avez des adresses, nous sommes preneuses J

2 commentaires

  • Paula

    C’est possible trouver l’halloumi dans une petite epicerie dans rue des Faures. si je me trompe pas s’appelle ISTANBUL MARKET . Je l’ai acheté dejà pas mal des fois, hier aussi 🙂
    Moi aussi j’ai deprimé beaucoup quand je l’ai decouvert en Anglaterre et jamais trouvé à Bordeaux, jusqu’à été derniere. Bon courage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *