SAVOURER

Green for Life

Moi, mon truc, c’est les Green Smoothie. J’ai découvert ça en janvier 2014, grâce à une amie bloggeuse, j’ai testé et depuis, je ne peux plus m’en passer. Le titre du billet, « Green For Life » est un clin d’œil au livre de référence en la matière, écrite par Victoria Boutenko.

D’origine russe mais basée aujourd’hui aux Etats-Unis, Victoria a écrit son ouvrage en 2004 ; on peut donc considérer ses recherches comme totalement innovantes. Partant du constat qu’elle, son mari et ses deux enfants étaient fréquemment souffrants, elle cherchait une solution pour intégrer plus de « vert » dans leur alimentation (sous-entendu plus de légumes verts), en se basant sur une étude menée sur l’alimentation des primates.

Dur, dur de faire le plein de brocoli, de chou ou encore de salade verte, si nous n’en sommes pas très friands. L’idée du smoothie lui est venue comme une manière de joindre l’utile à l’agréable et de consommer une bonne portion de légumes verts tous les jours, avec un goût plus « accessible » aux papilles du commun des mortels. Très vite, les résultats se sont faits sentir – le diabète, l’arthrite, l’asthme, l’eczéma dont ils avaient pu souffrir se sont évaporés et dans le mois qui a suivi le début de leur « traitement », ils ont couru en famille une course locale de 10 km. Depuis, c’est devenu un véritable mode de vie, et les vertus qu’elle met en avant dans son livre font des adeptes à travers le monde.

Alors, pourquoi moi ? Car avant de me plonger dans la littérature à ce sujet et de devenir une Green Smoothie Addict, je n’étais qu’une simple jeune femme curieuse de tester un nouveau produit « tendance ». J’ai commencé à en faire. Le premier était catastrophique. Le deuxième, un peu moins. Une fois que j’avais trouvé un dosage à ma convenance, j’ai commencé à les proposer à mon mari aussi le matin. Le fait qu’il le boive était souvent signe de « l’accessibilité » du smoothie du jour. Et puis, quelques mois après avoir commencé, j’ai eu la chance de courir le semi-marathon de New York. Sous une température de 0°C et avec un parcours relativement difficile, j’ai battu mon record personnel de plus de 14 minutes.

C’est là que mes neurones se sont mis en marche et que j’ai commencé à faire le lien avec mon changement en termes d’alimentation.

Depuis un an, je n’ai pas été malade, à part un petit rhume de temps en temps pour la forme. Depuis un an, je me sens plus en forme, j’ai plus d’énergie, je me sens mieux dans ma peau et j’ai également le bonus d’avoir perdu quelques grammes. Bien sûr, tous ces miracles ne sont pas uniquement dûs aux Green Smoothie. Mais ça y a contribué. Et surtout, ça m’a ouvert la voie d’un champ alimentaire des possibles qui me passionne depuis (mais ça, je vous en parlerai plus longuement une autre fois).

Bon depuis le début, vous vous dites : c’est bien sympa ce blabla, mais nous, on a cliqué sur ce billet pour avoir du concret – une recette. Donc voici ma recette fétiche de Green Smoothie, perfectionné depuis des mois. Il y a beaucoup, beaucoup de recettes et d’idées sur le super site Simple Green Smoothies si vous avez envie d’inspiration, mais vous pouvez aussi tester, expérimenter, goûter, parfois vous tromper, mais très souvent vous régaler.

Recette pour trois grands verres de Green Smoothie

  • 2 grandes poignées de pousses d’épinards
  • 400 ml d’eau de coco OU de lait d’amande OU de lait de riz
  • 1 banane
  • 1 orange
  • 2 kiwis
  • 2 cuillères à café de graines de chia
  • 1 demi-cuillère à café de spiruline

Enjoy !

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *