PENSER

Favoris 2016

Voici quelques-uns de mes livres/lectures/musique/film favoris de 2016 !

Amy Novesky et Isabelle Arsenault, Cloth Lullaby. The Woven Life of Louise Bourgeois
Une BD d’une exceptionnelle beauté qui sublime la vie de Louise Bourgeois en utilisant que trois couleurs : rouge, bleu et rose. Version française: Une berceuse en chiffons, La Pastèque, 2016. De la même illustratrice (la talentueuse Isabelle Arsenault) je vous conseille aussi Jane, le renard & moi !

 

 

 

 

Eloge de l’ombre de Jun’ichirō Tanizaki
Un essai sur l’esthétique japonaise qui a radicalement changé la façon de me rapporter à ce qui pour moi est « beau ».

 

 

 

 

 

The New Yorker
Ou la sublimation de la langue anglaise. Les articles sont si bien écrit qu’on en est presque ému à la fin de la lecture. L’abonnement classique peut paraitre onéreux, mais ils font régulièrement des offres assez exceptionnelles, genre 12$ pour 3 mois d’abonnement numérique et papier (qui arrive ponctuel comme une cloche dans votre boite aux lettres !).

 

 

 

PJ Harvey, The Hope Six Demolition Project
Neuvième album de Polly Jane Harvey, enregistré dans un studio éphémère installé à la Somerset House (Londres). Les visiteurs ont pu assister aux sessions d’enregistrement derrière des vitres spéciales, permettant de regarder sans être vu. Un album qui restera longtemps dans mes favoris pour les thématiques, les paroles, l’énergie, mais surtout l’image de cette artiste femme qui sait constamment se remettre en question, sortir de sa confort zone, mettre ce qu’elle a dans son ventre devant tout le monde avec une profonde humilité. Thumb up PJ Harvey !

East Forest
J’écoute tout ses album, sans cesse, surtout quand il s’agit de prendre des décisions, me recentrer sur moi même ou faire une playlist Yoga.

Odezenne, DOLZIGER STR. 2
Elu « gros coup dans la gueule 2016 ». Les paroles, leur univers, leur générosité en concert, leur honnêteté WOW.

Capitain Fantastic, dont je vous ai déjà parlé ici !

Free to Run, parce que ça me rappelle de toujours regarder les étoiles 🙂

Ohad Naharin et sa mission de vie (j’en ai parlé ici).

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *