S'ENGAGER

ZE DRIVE : entretien avec les fondatrices

Célia et Laura, pourriez-vous vous présenter brièvement ? Comment est né votre duo ? Comment est germée l’idée de créer ZE DRIVE, le premier drive zéro déchet en Nouvelle-Aquitaine ?
Le projet est né en janvier 2019, suite au déclic lié au succès médiatisé du Drive Tout Nu, le 1er drive zéro déchet (du monde) basé à Toulouse.

Laura : De mon côté, je suivais le avancées du Drive Tout Nu depuis un petit bout de temps puisque je connais personnellement son cofondateur, Pierre, qui a fait la même école d’agro que moi à Toulouse. A ce moment-là, j’étais coordinatrice du Drive Fermier Gironde. J’aimais le fait de soutenir une démarche collective de producteurs locaux, mais j’étais frustrée que tous les bons produits fermiers soient toujours sur-emballés. Etant moi-même dans une démarche de consommation responsable et de réduction des déchets à la maison, je n’y trouvais pas mon compte. Le drive zéro déchet aurait été la solution idéale pour consommer des produits majoritairement bio et locaux tout en évitant les emballages jetables. C’est là que je me suis dit: « Mais pourquoi tu ne ferais pas la même chose à Bordeaux ?? Tu as le réseau et les compétences, fonce ! ». J’étais sur le point de contacter Pierre pour sonder s’il avait déjà prévu de franchiser quand j’ai reçu un appel de Célia !!!

De son côté,

Célia: j’ai eu le déclic en voyant la vidéo de présentation du Drive Tout Nu sur BRUT Nature. J’étais alors professeure des écoles et cherchais un moyen de s’extirper de ce métier qui évoluait dans une direction qui ne me convenait pas. Également dans une démarche zéro déchet à la maison, et consommatrice de produits sans gluten, c’est le parcours du combattant pour faire mes courses de manière responsable: je cours dans l’épicerie vrac du coin, complète mes courses au magasin bio, fais le marché tous les samedis… Pour moi aussi, le drive zéro déchet serait la solution parfaite !!!! Mais je ne me vois pas me lancer seule et contacte Laura car je sais qu’elle cherche elle aussi la bonne idée pour changer de cap.

Ce déclic, nous l’avons eu pour le même projet, le même jour ! Si ça c’est pas le destin ! A nous deux, nous nous sentons la force de quitter le confort de nos emplois respectifs pour nous lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat !

A savoir, nous nous sommes connues grâce à nos grossesses. Nous avions toutes les deux le désir d’accoucher sans péridurale, de manière physiologique, et le précieux groupe Facebook des Ecologirls de Bordeaux a permis qu’on se rencontre pour échanger sur le sujet. Nous partageons les mêmes valeurs et sommes amies depuis lors. Nos compagnons travaillant tous deux dans le bâtiment, ils se sont également rencontrés et travaillent désormais ensemble régulièrement ! Ce sont d’ailleurs eux qui réalisent les travaux de notre local. 

De la phase idée à la phase réalisation, racontez-nous quelles ont été les défis à relever et les surprises agréables trouvées dans le chemin.
Un an de travail, plus de bonnes que de mauvaises surprises heureusement ! le chemin est forcément semé de quelques embûches mais à deux, nous étions plus fortes et nous avons été bien accompagnées: notre projet est soutenu par le SMICVAL, Zéro Waste Bordeaux, l’ADEME, la Communauté de Communes du Grand Cubzaguais, la ville de Saint-André-de-Cubzac, la Région Nouvelle-Aquitaine et le Département de la Gironde. Nous sommes également accompagnées depuis le mois de mai par ETICoop, Ecole Territoriale pour l’Innovation et la Coopération. Cet incubateur nous a permis de bénéficier de formations, d’un précieux réseau, de conseils de professionnels, et surtout Eticoop nous a aidé à avancer plus vite et dans la bonne direction.

Aujourd’hui, vous en êtes où dans le projet ? 
Nous ouvrons d’ici la fin du mois, notre site est en cours de finalisation, nous faisons les derniers petits travaux d’aménagement au local.
Nous avons trouvé nos deux premiers points de retrait à Floirac, à la coopérative des tiers lieux et à Libourne, à l’espace de coworking de la maison Graziana. Nous aurons bientôt un 3ème point de retrait sur Lormont. Nous avons prévu d’ouvrir au public pour le retrait des commandes les mercredis, vendredis et samedis.
Laura, stagiaire pour 6 mois a rejoint notre équipe récemment, et nous recrutons en ce moment une personne à temps plein en CDI pour le mois de février.

Côté pratique : comment faire pour adhérer ?
N’étant pas une association mais une entreprise (SAS de l’ESS, Economie Sociale et Solidaire), il n’y a pas d’adhésion. Une simple inscription suffit pour passer commande chez nous, comme sur un drive classique !

ZE DRIVE d’ici 3 ans ?
Nous espérons avoir ouvert 4 à 5 points de retrait, avoir agrandi l’équipe, pouvoir ouvrir sur la semaine entière, et pourquoi pas…franchiser !

Completez la phrase : Le Bonheur vient…vers celles et ceux qui croient en lui ! 

Merci à vous ! 

Site officiel : https://zedrive.fr/
Page Facebook : https://www.facebook.com/ZeDriveZeroDechet/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *