CHOYER,  S'ENGAGER

Couches lavables : have fun :)

Ça fait maintenant plusieurs mois qu’on a adopté les couches lavables (à plusieurs reprises) et j’ai maintenant suffisamment de recul pour pouvoir en parler. 

Avant la naissance de Louise, on avait déjà décidé qu’on utiliserait des couches lavables. On avait acheté une dizaine de couches Hamac classiques et on a commencé à les utiliser quelques jours après sa naissance.  Tout se passait bien, jusqu’au jour où elle se sont encrassées et, à défaut de ne pas avoir du temps ni de l’énergie pour les traiter, on avait  décidé de passer à des couches jetables (marque Love & Green).  Les mois passent et je me rends compte de la vitesse à laquelle ma poubelle se remplit de couches. Pour mon compagnon et moi cette chose est affreuse, il n’y a pas d’autre mot. Je pense à l’océan,  à l’air,  au pétrole, à la pollution, à mon engagement vis-à-vis de la planète sur laquelle j’habite et que je vais laisser à ma fille,  aux valeurs que je veux lui transmettre et à la responsabilité que nous avons tous, face à notre planète. 

A tout cela s’ajoute une personne : une sage-femme italienne qui s’appelle Dalila, qui a eu un bébé en même temps que moi et qui poste sur Instagram plein de choses éco responsables vis-à-vis des bébés, sans se prendre la tête et sans cette culpabilité que Instagram met si bien en place du genre « si tu ne fais pas comme moi t’es nul ». Son #venerdilavabile (vendredi lavable) est désormais imprimé dans ma tête et sa souplesse vis-à-vis de l’utilisation des couches lavables m’a vraiment conquise. Car oui, aujourd’hui nous sommes repassés à nouveaux aux couches lavables, mais pas à 100%. Ça veut dire quoi ? Concrètement Louise utilise les couches lavables durant la journée (environ 6 par jour) et utilise les couches jetables la nuit ou lors de nos voyages. Et ça, cette solution souple et adaptée à notre famille est vraiment la solution qu’il nous faut. 

Si tu veux passer aux couches lavables, commence par un kit d’essai (avec une seule couche) et vois si ça te plait, si ça te convient. Il faut que ça reste fun 🙂 Prise de tête = démotivation 

Par là je veux faire passer un message très simple : adaptez vos choix à votre vie quotidienne. Pour changer le monde, il faut d’abord changer soi-même et ses habitudes quotidiennes. C’est sûr que tout changement comporte une période d’adaptation, plus ou moins facile, mais ce n’est qu’en passant par là que vous pouvez RÉELLEMENT changer une habitude et la transformer en quelque chose de plus juste pour vous et pour l’environnement. Je crois que les extrêmes n’ont jamais fonctionné – ni pour moi, ni pour beaucoup de monde – et je suis persuadée que l’activisme (pas uniquement écologique) passe d’abord par sortir de sa propre zone de confort pour aller dans un endroit de déséquilibre pour ensuite en retrouver un autre, plus juste pour soi et le monde qui nous entoure. Mais tout ça dans le désir d’apprendre, de s’améliorer, d’évoluer. Si ce désir ne vous anime pas,  ça va être difficile de tenir sur le long terme.

Chacun est libre de trouver son équilibre : vous pouvez les utiliser uniquement le week-end par exemple (je pense notamment aux crèches qui n’adoptent pas ce système), ou même juste une couche par jour, ça sera déjà ça. Ça sera déjà une petite graine plantée pour un changement. Ça sera déjà une prise de conscience et un effort pour aller vers un monde meilleur.

A ceux qui me disent « oui mais tu utilises toujours des couches jetables ! » Je réponds simplement que j’en utilise 80% en moins par rapport à avant (1 voir 2 couches jetables par jours maintenant vs 8 couches par jour avant). Ça c’est ma contribution réelle pour sauver la planète sans devenir folle, en restant dans l’amusement et la découverte. Et puis qui sait, peut être que d’ici quelques mois j’aurai adopté les couches lavables aussi la nuit ?

A ceux qui me disent « oui mais la machine à laver pollue aussi » je réponds qu’entre la consommation d’eau + électricité et la consommation de pétrole, chimique, plastique, gaseuse et j’en passe, je préfère quand même la première. 

Concrètement :

Nous avons acheté 18 couches lavables « Tout en un » de la marque Bambino mio (mais il existe des tonnes de marques !). Cela nous suffit pour 3 jours de couches. Ça veut dire que je fais une machine toute les 2-3 jours. Très important : pour bien rentabiliser l’affaire (et notamment la conso d’eau) la machine doit être bien remplie ! Avec les couches je lave aussi les carrés de coton, les serviettes etc… 

Les couches « tout en un » que j’ai choisi sont adaptés dès la naissance jusqu’à la propreté car elles sont évolutives (à l’aide de boutons pression). En gros vous les utiliserez tout le temps + pour les frères / sœurs s’il y en a !

Les fuites : honnêtement j’ai eu une ou deux fuites et c’est tout, ce qui ne représente rien. Car avec les couches jetables vous pouvez avoir aussi des fuites. Je les ai eu quand la sieste s’est prolongée et je n’avais pas ajouté d’insert supplémentaire. 

Commencez l’été : c’est beaucoup plus simple pour les changes et pour faire sécher les couches.

Lessive : vous trouverez la liste des lessives adaptées ici > https://www.lilinappy.fr/dossier-quelles-lessives-et-savons-utiliser/ il y en a des tonnes et elles se trouvent partout. Vous pouvez même en faire vous même.

Si vous avez des questions (type de couches, organisation etc…), n’hésitez pas à commenter ci-dessous.

Have fun 🙂 We can do it !

PS : je vous laisse avec 3 pages du livre Famille Presque Zéro Dechet, Ze Guide dont nous vous avons déjà parlé ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *