BRICOLER,  CHOYER

Fabriquer ses propres savons chez Herbeo

Ca faisait des mois qu’on l’attendait : nous avons enfin fait notre atelier de savons chez Herbeo !

Guidées par la fabuleuse Edith, nous avons joué aux petits chimistes pendant deux heures. Outre l’accompagnement à la fabrication de nos magnifiques savons, les conseils dont nous avons bénéficiés ont été très précieux, donc on vous recommande vivement de passer par la case atelier avant de vous lancer tout seul.

Notamment parce que dans la fabrication de savons, il y a de la soude caustique. Et c’est donc un produit à manipuler avec grande prudence. Autant vous dire qu’au moment de passer à l’acte, Barbara et moi étions toutes deux stressées. Mais tout s’est bien passé et nous avons pu réaliser des savons maison, parfumés aux huiles essentielles de lavandin, de romarin et de pin sylvestre.

Sans rentrer dans les détails de la fabrication, car c’est beaucoup mieux d’aller faire l’atelier afin de tester par vous-même, les savons sont obtenus grâce au mélange de corps gras (pour nous, huile d’olive, beurre de karité et huile de coco) et de soude.

Ces savons sont indiqués comme étant « saponifiés à froid », c’est-à-dire que le processus chimique, plus lent, se fait naturellement et à température ambiante, donc sans aucune intervention de notre part, suite au mélange initial. Pour que la partie nocive de la soude disparaisse totalement et pour que le savon puisse être utilisé, il faut attendre 40 jours. Nous avons par exemple fabriqué nos savons tout début avril et ne les avons récupérés que maintenant.

Quelques conseils que nous avons retenus :
– fabriquer ses savons chez soi est possible mais faut quand même s’entourer d’un certains nombre d’ustensiles (à moindre coût) pour que tout se passe bien et manipuler avec prudence les produits, notamment la soude caustique
– participer à un atelier nous a été très bénéfique et nous a donné confiance pour reproduire les gestes à la maison justement
– il faut essayer, expérimenter, parfois rater ses savons, pour continuer à avancer et à produire des savons de différentes couleurs ou formes

Si vous ne connaissez pas l’herboristerie Herbeo, allez-y de toute urgence. Barbara vous en parlait justement ici. Ils proposent également plein d’autres ateliers et vous risquez de croiser l’une ou l’autre d’entre nous.

Pour conclure, cet atelier nous a permis de nous rendre compte que fabriquer des savons était accessible à tout le monde et en plus, c’était simple et ludique. Essayez, vous verrez ! Et si jamais vous n’avez pas le temps / l’envie de participer à un atelier, de nombreux livres et sites web vous permettront de commencer. Le tout, c’est de se lancer 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *