BOUGER

Formation prof de yoga !

Parmi mes grands projets sur les trois prochaines années à venir, celui qui me tient le plus à cœur est sûrement la formation de yoga que je suis depuis septembre 2016. Il s’agit d’une formation en Hatha Yoga étalée sur trois ans et basée à Andernos. Normalement les YTT (Yoga Teacher Training) sont sur un ou deux mois à temps plein. Cela ne m’arrangeait pas beaucoup car je ne peux pas me rendre disponible autant de temps en une fois. De plus j’ai un apprentissage très lent et j’ai besoin de temps pour assimiler tout ce que nous apprenons lors des cours.

J’ai commencé à pratiquer le yoga en 2009 à Bordeaux et j’avais choisi un cours de Hashtanga un peu par hasard à vrai dire… j’aimais bien la fluidité des mouvements, l’harmonie et la beauté qui s’en dégage. J’ai donc commencé à suivre les cours sans trop savoir dans quoi je m’embarquais. A l’époque j’ignorais complètement qu’il y avait différents types de yoga, tout ce que je voulais c’était bouger un peu, histoire de ne pas finir comme une saucisse de Morteau à 30 ans. Je n’ai plus arrêté depuis.

Puis un jour, durant une période très stressante et opprimante de ma vie, je me suis rendue compte que si je tenais encore debout, c’était en grande partie grâce au yoga. La pratique était mon oasis de paix, mon oxygène, le seul moment où je pouvais tout arrêter et respirer. C’était aussi la seule façon de remettre mes pieds sur terre, d’arrondir les angles et remettre l’ego à sa place (il a tendance à se gonfler lol). Petit à petit cela m’a permis de me rapprocher plus des émotions des autres, de voir autrement leurs réactions et par conséquence les miennes. Il y a beaucoup trop de violence et solitude dans le monde aujourd’hui et c’est extrêmement compliqué de s’en sortir sans être avalé par toute la pollution qui nous entoure (et je ne parle pas du gaz des voiture…!).

Ce qui me fait pétiller les yeux et battre mon cœur aujourd’hui c’est d’apprendre tout ce que je peux autour de cet art et de pouvoir le transmettre aux autres. Accompagner les gens dans une petite partie de leur chemin et, si je peux, les aider à voir leur beauté et leur lumière. Aider à se reconnecter à soi même et aux autres en tendant une main ou une oreille au lieu de construire des barrières. S’aimer et se respecter plus. Ecouter son instinct, marcher tous les jours au plus près de sa propre vérité et pas celle des autres. Etre heureux, parce que il y a de quoi.

Je vous dévoilerai très bientôt plein de projets autour du yoga mais pour l’instant, je travaille dur dur 🙂

Hari om

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *